Bruxelles en un week-end (et pas trop cher) !

Bruxelles, dans mon imaginaire, c’était une ville comme Paris : tout était très touristique, cher et irréalisable à pied. Puis totalement par hasard, j’ai vu une offre de billet de train pour quelques kopecks. Ni une, ni deux, je me suis jetée sur les billets pas chers (on va en reparler dans l’article bien sûr !) et suis tombée complètement sous le charme de cette belle ville. Au programme, vous en avez l’habitude avec les balades parisiennes, on marche beaucoup, on découvre tout le nez en l’air et on s’imprègne de l’atmosphère de la ville !

Comment s’y rendre ?

On fonce sur le site IZY, alternative low-coast de la SNCF et qui propose des allers simples à 19€/personne ET dans les heures de pointe. En s’y prenant légèrement à l’avance (pour ma part c’était un mois avant), on peut donc voyager pour 38€ aller/retour. Pas mal non ?

Que faire en priorité ?

Je ne vous apprendrai rien, deux jours : ça passe à une vitesse folle. Je vous proposerai donc de vous focaliser sur le centre ville de cette belle Capitale.

J’ai vraiment adoré le quartier de l’Ilot Sacré. Il m’a fait penser à un mélange entre Strasbourg et Amsterdam. L’architecture est assez unique, les rues étroites et presque entièrement piétonnes… S’y perdre est un vrai délice et on va de surprise en surprise. Proche de la Grand Place, ne manquez (surtout) pas le Musée du Chocolat. Le musée est assez petit mais la démonstration et les dégustations en valent la peine.

Plus au nord, passez par les Galeries Royales qui, en hiver, donnent un côté féérique à la ville. Dedans, arrêtez vous pour déguster une délicieuse gaufre au Mokafé Taverne. Toujours plus au nord, passez quelques heures au Centre Belge de la Bande Dessinée. Je ne suis pas une fan totale mais j’y ai passé un vrai bon moment. Le musée est extrêmement bien pensé, fabriqué et est très intéressant.

Descendez ensuite jusqu’au Parc de Bruxelles, si le temps est avec vous. De là, vous pourrez vous perdre dans les beaux quartiers qui regroupent le Palais des Beaux-Arts, le Palais de Charles de Lorraine, le Musée Magritte, etc…

Descendez ensuite la rue de la Régence jusqu’au Palais de Justice qui, en cas de beau temps, vous offrira une superbe vue sur la ville.

Vous pourrez ensuite emprunter l’ascenseur de verre qui vous emmènera dans le quartier des Marolles. Les ruelles sont très intéressantes, levez les yeux pour y voir apparaître des superbes street-art sur les murs des maisons.

Remontez jusqu’au quartier Stalingrad pour y apercevoir le petit Manneken Pis et appréciez les bons bars à bières de la Capitale.

Où manger / Où boire ?

> Mokafé Taverne (rue/quartier : Galerie du Roi 9) : les gaufres sont un réel délice et on se sent tel(le) un(e) bruxellois(e) dedans !

> The Music Village(rue des Pierre 50) : pour les amoureuses.eux du jazz, la ville regorge de piano-bars. Dans celui-ci, le groupe était super, la nourriture excellente. Je le conseille vivement. Attention tout de même à vérifier les groupes qui s’y produisent, le prix peut vite grimper. (Réservations indispensables) 

> Chez Rachel(100 rue du marché au charbon) : de très loin le meilleur burger végétarien de ma vie. Oui oui, rien que ça. Pour une fois qu’ils ne sont pas très fins ou avec juste du soja, ce restaurant a compris que végétarien pouvait être « fat »… Et cerise sur le gâteau, il y a même le choix entre plusieurs burgers ou bagels végétariens… Ça fait du bien les gars.

> Le Delirium 4(impasse de la fidélité 4) : pour les amoureuses.eux des bonnes bières, évidemment, la Belgique détrône tous les autres pays. Autant vous dire que Bruxelles est également la Capitale de la bière et que vous trouverez votre compte en nombre de bars et boutiques de bières. Pour autant, s’il fallait n’en choisir qu’un, ce serait celui-ci. Situé dans l’Ilot Sacré, il permet de siroter une bonne bière, en restant proche de tout. Bonne ambiance, planches à picorer, grand choix de bières… Tout y est !

> L’Arcadi(rue d’Arenberg 1B) : petit salon de thé et restaurant situé près des galeries qui, de l’extérieur, ne paye pas de mine, mais qui est délicieux.

> L’eau chaude (rue du renard 25) : petit salon de thé où fait bon vivre. L’ambiance y est très chaleureuse, tout est fait maison et où la radio diffuse des titres 100% belges !

– – – –

> découvrir toutes les photos du voyage <

 

 

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Un week-end à Dublin | Un élan sauvage
    3 septembre 2017 at 12 h 44 min

    […] Bruxelles en un week-end (et pas trop cher) ! […]

  • Leave a Reply