Londres, en deux jours (et sans un rond)

 Londres, pour moi, c’est la Capitale parfaite : tu peux facilement t’y déplacer à pied ou prendre le temps d’attraper un bus à deux étages. Si vraiment la fatigue l’emporte, le métro te guidera dans les quartiers plus excentrés, mais dans des wagons où les gens sont toujours extrêmement gentils. Oui, on est d’accord : ça change beaucoup de Paris.

Garder ses économies dans cette ville n’est pas chose aisée. Pourtant, il est tout à fait possible d’y passer un week-end pas trop cher et de voir un maximum de choses au coeur de Londres. Pour ça, il faut marcher, marcher, marcher et encore marcher (mais ça vaut vraiment le détour). Nous n’aborderons ici que le centre pur et dur de cette Capitale car, si le métro vous emmène dans des endroits géniaux et un peu excentrés, il reste payant. Un second article viendra sans doute compléter celui-ci sur les quartiers à visiter en transport en commun.

JOUR 1

Big Ben – Buckingham Palace

Pour ce premier jour, vous allez beaucoup marcher. Mais vraiment, beaucoup. (Eh dis-donc, pas de ronchonnement : Londres gratuit se mérite les gars !).

Commencez le périple du jour en prenant le temps de flâner autour du superbe Big Ben, faites un détour à Westminster Abbey juste à côté et continuer la rue jusqu’à St James’s Park. Découvrez ce superbe parc où, une fois entré(e), vous n’entendrez plus du tout le bruit de la circulation. De manière générale, tous les parcs londoniens ont la particularité d’être un vrai havre de paix. Pratique pour ressourcer les batteries, pique-niquer ou observer les mignons petits écureuils !

Harrod’s – Victoria & Albert Museum – Natural History Museum – Hyde Park

Descendez ensuite vers Brompton Road afin de découvrir Harrod’s. Y acheter quelque chose coûte tout aussi cher que dans nos Galeries Lafayette mais c’est intéressant pour y faire du lèche-vitrines. Mention spéciale aux décorations de Noël qui envoient du rêve en boîte à la période des fêtes.

Continuez ensuite jusqu’au Victoria & Albert Museum dont l’architecture est extrêmement impressionnante. Si vous avez le temps, l’entrée est gratuite et repose sur le don des visiteurs (comme pour le Natural History Museum). Comptez facilement 2h30 pour la visite du musée..

Le Natural History Museum est en entrée libre également. Entre les deux, je conseillerais plutôt ce musée. En France, je trouve que nos musées d’Histoire Naturelle ne sont pas très « ludiques ». Ils ne donnent pas envie de faire toute l’exposition car ils reposent souvent sur la lecture des petites pancartes en dessous des ossements. Dans les musées anglo-saxons et dans celui-ci en particulier : c’est tout le contraire. Pour amuser les enfants et les instruire en même temps, le musée a créé des énormes reconstructions de dinosaures. Et en plus, ils sont animés et bougent au-dessus des visiteurs. Ca vend du rêve non ? Dans d’autres galeries, des expériences extrêmement ludiques vous permettront de comprendre la mémoire, l’ouïe ou la vue… En bref : ne manquez pas ce musée. Comptez 2h au minimum pour la visite de ce superbe lieu.

Remontez ensuite la Queen’s Gate jusqu’au Kensington Garden qui vous offrira un repos bien mérité. N’hésitez pas à pique-niquer dans les herbes hautes, à vous reposer sur les transats au bord du petit lac ou – avant Noël – à découvrir le Winter Wonderland.

Marble Arch – Oxford Street

Remontez ensuite jusque’à Marble Arch, au nord ouest du parc. L’arche imposante vous mènera à l’immense rue d’Oxford Street, temple du shopping. Vous y trouverez des boutiques en tout genre (souvenirs, vêtements, pharmacie, beauté, etc). Évidemment, à éviter pendant les soldes : la rue étroite peut vite devenir un vrai petit cauchemar.

Piccadilly Circus – Trafalgar Square

Empruntez Regent Street pour regagner la place de Piccadilly Circus, le « Time Square » londonien. De là, faites un léger détour par la Coventry Street pour visiter l’immense M&M’s store. (Oui oui, on passe bien de « Victoria & Albert Museum » au M&M’s store… Mais oui, cet endroit est impressionnant.) La quantité de petits M&M’s qui est visible dans cette boutique est affolante. On a instantanément l’envie de tout acheter –évidemment- mais c’est amusant à faire. Dans le même genre, le Lego Store se trouve sur le trottoir d’en face ! Comme à Paris, vous pourrez y admirez les énormes constructions, faire des emplettes et acheter des constructions miniatures.

À côté de ces deux boutiques, le Leicester Square Garden qui n’a, selon moi, qu’un intérêt moyen. En revanche, de l’autre côté du parc se trouve le restaurant « Garfunkel » qui propose le meilleur English Breakfast que j’ai pu manger jusqu’à présent.

Il ne vous reste plus qu’à continuer votre route jusqu’à Trafalgar Square, cette immense place devant le musée du National Gallery. Concluez votre périple par Victoria Embankment jusqu’au retour devant Big Ben. Ou traversez le Waterloo Bridge pour visiter la London Eye. Attention, les tarifs sont extrêmement chers et la file est longue. Je vous conseille d’acheter votre billet coupe-file en amont (possible réduction avec des billets pour faire des visites d’autres monuments).

JOUR 2

Covent Garden – Chinatown

Pour ce deuxième jour de marche, nous nous consacrerons au centre / centre-ouest de Londres.

Commencez votre périple par le super Covent Garden. Le marché couvert extrêmement touristique vous donnera envie de tout acheter, mais préférez garder votre argent pour une petite boutique de thé à proximité, dans Neal Street : « The Tea House« . Ce ne sera certes pas beaucoup moins cher, mais la qualité et diversité des thés est meilleure. Non loin de là se trouve le « Original Hardy Sweetshop« , une toute petite boutique sur King Street qui vous permet de faire le plein de douceurs (et de bonbons Harry Potter – OUI OUI !).

Continuez ensuite votre parcours en direction de l’ouest jusqu’à rejoindre Chinatown. Perdez-vous un peu dans ce quartier et dans Soho plus largement.

Saint-Paul’s Cathedral – Tower of London

Partez ensuite à la découverte de la grande Cathédrale Saint-Paul qui vous impressionnera sans doute par son dôme immense. Juste à côté, vous pourrez vous perdre dans les rues de la City, quartier d’affaires de Londres. Admirez les différents buildings qui vous accompagneront jusqu’à la célèbre Tower of London qui renferme les bijoux de la Reine. De là, admirez le superbe Tower Bridge qui s’ouvre en deux pour laisser passer les bateaux imposants.

Tower Bridge – La Tamise – Shakespeare’s Globe

Poursuivez votre route en redescendant le long de la Tamise, côté gauche lorsque vous êtes sur le Tower Bridge, avec la Tower of London sur votre droite. Ce chemin est sans aucun doute un de mes préférés de la Capital. Véritable repère pour les arts de rue, il y en a pour tous les styles et tous les goûts. Descendez le chemin jusqu’au Shakespeare’s Globe et au Tate Modern juste derrière. Si vous avez le temps, je vous invite vivement à y faire un tour. En plus d’y voir de très belles expositions, une vue sur le superbe « Millenium Bridge » (mais si, celui que les « mange-mort » veulent détruire dans Harry Potter)(pardon à ceux qui n’ont pas vu les films, ou pire, qui ne peuvent pas les supporter…). Concluez votre tour en regagnant le Waterloo Bridge un peu plus à l’ouest et la boucle sera bouclée !


> découvrir toutes les photos <

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply