Un week-end à Dublin

Pour certains, la rentrée est déjà passée et elle pique un peu, pour d’autres, c’est demain, et pour les plus chanceux… les vacances arrivent maintenant. Qu’il s’agisse de planifier votre prochaine escapade ou de voyager par procuration (très clairement, je reprends demain, j’ai déjà écumé tous les sites de voyage pour continuer de voyager, même par procuration :D), voici un petit city guide de Dublin !

Située à l’Est de l’Irlande, Dublin est une charmante Capitale où la bonne humeur, la sympathie et la Guinness coulent à flot. Tout comme Bruxelles, la ville n’est pas très grande et se visite très facilement à pied. Ce qui permet de découvrir la ville le nez en l’air et d’économiser pas mal sur le budget « déplacements ».

Pour la météo, sachez qu’il pleut toujours à Dublin et en Irlande -selon mon hôte lors de ma venue-. Mais jamais plus de 10 minutes. Le vent de la mer toute proche permettent aux nuages de se déplacer très vite, chassant aussi bien la pluie que le soleil, mais permettant toujours de visiter quelque chose.

Prêts ? Voici une sélection des choses à voir et à petit prix !

Jour 1

Temple Bar

Sans doute le quartier le plus célèbre de la Capitale. Connu pour ses pubs au charme old school, c’est l’endroit où il faut passer pour voir des vrais pubs avec les façades peintes, pavés au sol et Guinness à chaque carrefour. Pourtant, je vous conseillerai plutôt de visiter ce quartier de jour, ou en tout début de soirée (de manière générale, sachez qu’il n’y a pas d’heure pour se retrouver au pub !). Vous pourrez contempler plus facilement l’atmosphère du coin et aller boire un coup dans les autres pubs, vers le quartier situé juste en-dessous, entre Grafton Street et Great Saint George Street. L’ambiance y est moins touristique, plus typique et donc plus agréable. N’hésitez pas à vous perdre dans ces ruelles et de trouver LE spot idéal selon vos envies.

Grafton Street

C’est the place to be pour acheter toutes les bricoles possibles et imaginable. (Et il y a un Disney Store… Je dis ça, je ne dis rien). Attention, la rue est souvent pleine de monde, préférez les petites ruelles parallèle si vous n’aimez pas les bains de foule.

Trinity College

Sans doute le campus qui nous fait tous baver d’envie (les frais d’inscription beaucoup moins, évidemment). Ne manquez surtout pas l’immense bibliothèque, Old Library, vue (entre autre) dans la saga Harry Potter. Son escalier en colimaçon et l’immensité de cette salle sont incroyables.

Viking/Medieval aera

Ne manquez pas ce petit quartier où toutes les ruelles vous projettent à l’époque médiévale. J’ai une grande préférence pour la Christ Church Cathedral, qui est assez imposante et majestueuse. Ne passez pas non plus à côté des Old City Walls qui, en pleine ville, sont assez incroyables.

Jour 2

Guinness Storehouse

Le Disneyland de la Guinness. Comme à Disney, il y a du monde, beaucoup de monde. Bien que certains irlandais trouvent cette usine/attraction « too much », je dois avouer que c’est quand même assez drôle à faire. On y apprend quelques trucs amusants et intéressants, mais l’intérêt de cette visite reste tout de même centré sur la/les dégustation(s) (#alcoolique). Le méga bonus ? La dégustation tout en haut de la tour, offrant une magnifique vue sur la ville et la région.

 

Kilmainham Goal 

Attention, ne faites pas confiance aux plans touristiques dont l’échelle de la ville prête à confusion. Après avoir marché plusieurs kilomètres, nous sommes enfin arrivés à destination, épuisés et frustrés de se voir refoulés : trop de gens avaient réservé en ligne, il n’y avait qu’un créneau disponible bien plus tard dans la journée. Moralité ? Réservez en ligne, et allez à la prison en vélo, en taxi ou en bus (ils passent juste à côté et ne sont pas chers du tout). Vous arriverez en forme pour visiter cette incroyable prison. Qui dit ex-prison, dit forcément anecdotes sombres et petit moral mais on en ressort avec une meilleure connaissance de l’Histoire du pays. (Attention, certains guides ont un accent irlandais assez prononcé, allez-y avec un bon niveau d’anglais ou un guide explicatif acheté en français en amont).

 


> Découvrir toutes les photos du voyage < 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply